750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ma tarte à la tomate et son pesto de limone....

Ma tarte à la tomate et son pesto de limone....

Ce que j'aime en cuisine, ce sont tous ces produits que l'on trouve en épicerie fine pour vous facilitez la vie, et surtout améliorer votre plat sans trop se fatiguer.

Depuis mon arrivée en Belgique j'ai découvert une boutique qui me sert de boite à idée ... c'est Oil & Vinegar

Ici j'ai utilisé leur Pesto Limone et leur pétales d'ail séché.

Cette tarte se prépare facilement comme une entrée, à servir avec une salade. Moi je l'ai servi avec du radis daïkon râpé arrosé d'huile d'olive au citron. C'est frais (très frais) et le goût tranche avec le côté sucré de la tarte.

 

Ingrédients :

  • 1 pâte brisée
  • Une barquette de 500 gr de petite tomate cerise
  • De la moutarde à l'ancienne (au poivre de sechuan pour moi)
  • Du Pesto de Limone (Oil & Vinegar)
  • Des pétales d'ail séché (Oil & Vinegar)
  • 1 càs d'huile d'olive au citron

 

Préchauffez votre four à 180°

Dans un plat à tarte, étaler votre pâte brisée

Etalez avec le dos d'une grosse cuillère (ou un pinceau) la mourtarde (il faut qu'elle soit corsée et forte en goût)

Coupez les tomates en deux et les disposer sur la pâte

Arrosez de pesto (y aller franchement), et de pétales d'ail.

Arrosez d'huile d'olive au citron (chez Delhaize

Au four pendant 20 minutes, ensuite éteindre le four et laisser à l'intérieur encore 15 minutes (les tomates vont confire).

 

Pour l'accompagnement :

 

Un radis Daïkon râpé et assaisonné d'huile d'olive, sel et poivre.

 

A table !

 

 

Ma tarte à la tomate et son pesto de limone.... Ma tarte à la tomate et son pesto de limone....
Ma tarte à la tomate et son pesto de limone....
Ma tarte à la tomate et son pesto de limone.... Ma tarte à la tomate et son pesto de limone....
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

LATIFA


Voir le profil de LATIFA sur le portail Overblog

Commenter cet article